top of page
notre histoire.png

Notre histoire

Depuis la révision des limites territoriales, la mise en place de la région Nord-du-Québec, la création de la Régie régionale Nord-du-Québec, le mouvement communautaire fait face à bien des questionnements, préoccupations et incertitudes. Compte tenu des enjeux de la régionalisation, de l'isolement vécu par chaque organismes, de nouveaux besoins et nombre de défis qui se présentent, notre région voit l'opportunité de se regrouper pour travailler, promouvoir, défendre les intérêts et les droits de l'ensemble des organismes communautaires en santé et services sociaux de la région.

En novembre 1994, un comité de travail composé de cinq personnes a été constitué afin de préparer et d'aider à la mise sur pied d'une Table régionale des organismes communautaires. Ensemble, ils ont dû réfléchir et décider de la structure et du fonctionnement qui caractériseront le TROC-10. Tout en respectant l'originalité et la spécificité de chacun, un regroupement régional pouvait favoriser le développement d'un mouvement communautaire régional plus fort et davantage ouvert aux problématiques et aux enjeux sociaux les plus préoccupants.

Le 25 février 1994, une rencontre régionale des organismes communautaires s'est tenue à Chibougamau. Le but était d'échanger sur les attentes d'une table régionale, de connaitre les besoins de l'ensemble des organismes et de déterminer les approches et la philosophie que notre regroupement voulait se doter.

Un comité provisoire a été formé de trois personnes et ils avaient pour mandat d'obtenir l'incorporation de la Table, de préparer un projet de règlements généraux, faire un lien avec la Régie régionale et être porte-parole officiel de la TROC jusqu'à la mise sur pied d'un conseil d'administration.

La TROC-10 a sa charte officielle depuis le 15 novembre 1995. Le 26 janvier 1996 avait lieu l'assemblée générale de fondation du regroupement. Plus de 20 représentants d'organismes communautaires de la région y ont assisté. À ce moment, un conseil d'administration a officiellement été formé et les premiers règlements généraux ont été adoptés par l'assemblée.

Avec seulement un employé au départ et un organisme qui a bien voulu agir comme fiduciaire des 11 5000$ consentis à la région pour le regroupement, la TROC-10 a su se développer au fil des années, de devenir autonome financièrement et de continuer de servir les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux ainsi que les Maison de la famille de la région.

Au fil du temps, la TROC-10 a prit de l'expansion. Des postes permanents ont été créés, le nombre d'orgnaismes membres a augmenté et un financement à la mission globale a été reconnu par le MSSS.

Les administrateurs et les employés ont maintenu leurs efforts afin d'offrir de plus en plus de services et de formations aux organismes communautaires. 

bottom of page